Barème 2018 calcul impôt sur le revenu 2017

Epargne : faut-il choisir la flat tax ou l’impôt sur le revenu ?

Article écrit le 17/04/2021 – Par MINGZI – Crédit photo : Fotolia

Depuis le 1er janvier 2018, les revenus de l’épargne financière sont soumis par défaut à la flat tax au taux de 30%. Toutefois, les contribuables qui y ont intérêt peuvent choisir de renoncer à la flat tax et opter pour l’ancien système de taxation, à savoir l’impôt sur le revenu auquel s’ajoute 17,2% de prélèvements sociaux. Flat tax ou impôt sur le revenu, quelle option faut-il choisir ?

FLAT TAX : le fonctionnement

La flat tax ou PFU est un prélèvement forfaitaire unique de 30% qui s’applique aux revenus de l’épargne financière, sauf ceux du livret A, de l’épargne salariale et partiellement à ceux l’assurance vie ou du PEA.

La flat tax remplace l’ancien système de taxation (impôt + prélèvement sociaux) depuis le 1er janvier 2018. Elle se décompose en 17,2% de prélèvements sociaux et 12,8% d’impôts.

Au moment de leur versement, les revenus mobiliers sont soumis par défaut à la flat tax. Toutefois, l’année suivante, lors la déclaration des revenus, les contribuables peuvent choisir de renoncer a posteriori à la flat tax et basculer sur l’ancien système de taxation, à savoir l’impôt sur le revenu auquel s’ajoute 17,2% de prélèvements sociaux. Attention, car l’option s’applique alors à l’ensemble des revenus soumis à la flat tax.

Flat tax ou impôt sur le revenu : quelle option choisir ?

Le choix pour l’imposition à la flat tax ou à l’impôt sur le revenu dépend de votre tranche marginale d’imposition (TMI). En effet, le barème progressif de l’impôt sur le revenu pour 2020 comporte 5 tranches : 0%, 11%, 30%, 41% et 45%. Le taux correspondant à l’imposition sur les revenus de la flat tax (12,8%) est supérieur au deux premières tranches. Si votre TMI est de 0% ou de 11%, vous aurez donc peut-être intérêt à opter pour l’impôt sur le revenu.

Il faut également tenir compte de la CSG déductible. La CSG due sur les revenus du patrimoine soumis à l’impôt sur le revenu est déductible à hauteur de 6,8 % de votre revenu global imposable. En revanche, la fraction de CSG due sur les revenus du patrimoine soumis à la flat tax ne peut pas être déduite de votre revenu imposable.

Compte tenu de la CSG déductible, l’option pour la flat tax est plus favorable à partir d’une TMI de 30%. En effet, pour une TMI de 30%, la taux de taxation des revenus financiers total est de 45,1% si vous optez pour l’impôt sur le revenu (auquel s’ajoute 17,2% de prélèvements sociaux).

Flat tax ou impôt sur le revenu : comparaison

Flat tax fiscalité placements

La taxation des dividendes

Avant 2018, les dividendes étaient soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux après un abattement de 40%. Avec la flat tax, cet abattement de 40% est supprimé. À partir d’une TMI de 30%, la flat tax est plus favorable pour le contribuable que l’impôt sur le revenu. En savoir plus.