Hainan island chine

Connaissez vous HAINAN ?

Article écrit le 22/08/2020 – Par MINGZI – Crédit photo : 123RF

La stratégie chinoise se met en place depuis plusieurs années. Elle comporte plusieurs dimensions : économique, militaire et spatiale. L’île d’Hainan en est une illustration parmi d’autres …

Hainan, le luxe de Hong Kong et des Maldives

Ile située au Sud de Canton, à 3.000 km de Pékin, elle abrite 9 millions d’habitants sur 35.000 km2, soit l’équivalent de Taiwan ou encore de la Belgique.

Zone économique spéciale depuis 1983, elle a profité de son climat tropical, ses plages de sable blanc avec 238 km de bord de mer (Nice-Marseille) pour devenir une île réputée avec 120.000 m2 de boutiques de luxe, plus de 300 palaces, 2 aéroports internationaux et 83 millions de touristes (97% de chinois) en 2019.

MAIS sa position géographique stratégique (Hong Kong est à 534 km, Taiwan à 1200 km et le détroit de Malacca qui ouvre la porte vers l’Océan Indien à 2.000 km) ne la concentre pas uniquement sur l’art de vivre.

Hainan, base sous marine nucléaire

Depuis 2000, une base sous marine nucléaire a été construite pour bénéficier des eaux profondes de la région et contrôler la Mer de Chine (la célèbre langue de bœuf). Presque un sous marin nucléaire lanceur d’engins ( SNLE) est construit par an.

Les objectifs sont de posséder une capacité de 2ème frappe en cas d’attaque nucléaire et de se projeter très vite vers l’Océan Indien et Pacifique.

Les prochains sous marins devraient avoir une capacité de tir ballistique de 10.000km (la Californie est à 11.800 km).

Hainan, base spatiale chinoise

Cette ile est devenue la 4ème base de lancement spatial chinoise. En mai 2020, a été lancée une fusée porteuse longue marche destinée à préparer le vaisseau spatial habité. En juillet 2020, une sonde a été envoyée vers Mars. C’est le lieu où sera assemblée la future station spatiale chinoise dit le « Palais céleste » dans les prochaines années.

Conclusion

On peut imaginer que les tensions sino-américaines vont continuer à s’amplifier. D’ailleurs, en juillet 2020, dans un communiqué, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré que « les États-Unis défendent l’idée d’une région indo-pacifique libre et ouverte ». En ajoutant « qu’ils renforceront la politique des USA dans une zone vitale et disputée de cette région : la mer de Chine méridionale », considérant par la même occasion que les revendications territoriales de Pékin dans cette zone comme étant illégales.