investir dans la forêt

Investir dans un groupement forestier

Article écrit le 25/06/2022 – Par MINGZI – Crédit photo : 123RF

Placement durable, potentiel économique, réduction d’impôts, transmission d’un patrimoine à moindre frais … l’investissement forestier présente de nombreux avantages. Comment fonctionne le groupement forestier, quels sont les avantages et les risques d’un placement dans les bois et forets, comment investir ? On vous explique tout ce que vous devez savoir pour investir dans la forêt.

POURQUOI INVESTIR DANS UN GROUPEMENT FORESTIER ?

La forêt couvre 30 % du territoire national et cette couverture forestière est en croissance de 0,6% par an environ depuis trois décennies. Avec 10% de la surface boisée européenne, la France est la troisième surface forestière européenne derrière la Suède et la Finlande.

Énergie renouvelable, construction, décoration … le bois est un matériau d’avenir et les débouchés sont nombreux. La filière représente 425 000 emplois (plus que le secteur automobile).

La filière bois est un secteur soutenu par l’Etat français. Celui-ci soutient le développement des bois et forêts pour des raisons économiques, mais également environnementales (Conférence de Rio, Protocole de Kyoto, Processus d’Helsinki, Grenelle de l’environnement) en proposant notamment des avantages fiscaux : réduction d’impôt sur le revenu, réduction et exonération d’impôt sur la fortune, exonération de droits de succession.

Enfin, l’investissement forestier est un placement de long terme relativement stable et déconnecté des marchés financiers.

groupement forestier : définition et fonctionnement

Le groupement forestier est un regroupement de particuliers qui a pour objet l’acquisition et l’exploitation de forêts. En achetant des parts de groupement forestier, vous en devenez un des associés. À ce titre, vous êtes propriétaire d’une partie du patrimoine forestier du groupement et vous recevez une quote-part des revenus issus de son exploitation (coupe, vente et distribution du bois, location des bois pour la chasse et la pêche). L’exploitation est déléguée à une société de gestion spécialisée.

Les avantages et inconvénients d’un placement dans un Groupement forestier

Les avantages

Dans le cadre d’un groupement forestier, l’acquisition et la gestion des forêts sont déléguées par les associés à une société de gestion spécialisée. En effet, investir dans les bois et forêts ne s’improvise pas : choix du type de forêt (résineux, chênes, hêtres …), emplacement (massifs forestiers, proximité d’un réseau de transport), gestion et exploitation du domaine, vente et distribution du bois … un investissement forestier demande une expertise qui n’est pas forcément à la portée de tout le monde.

L’acquisition de parts de groupement forestier permet d’investir dans la forêt avec ticket d’entrée abordable puisque le prix d’une part est de seulement quelques milliers d’euros.

Cela permet également de bien diversifier son placement en investissant dans différents types de forêts (géographie des massifs forestiers, essences) et donc réduire les risques en cas de tempête ou de maladie.

Les ponts d’attention

Par définition, l’investissement forestier est un placement peu liquide car pour revendre, il faut prévoir un délai parfois assez important, le temps de trouver un acquéreur puis de procéder à la vente. Toutefois, la revente des parts de groupement forestier est plus facile et permet une meilleure liquidité que l’achat de forêts en direct.

L’investissement forestier est un placement relativement sûr, mais attention, le capital n’est pas garanti pour autant. Le risque de perte d’une partie de son investissement initial existe : risque naturel (tempête, incendie, maladies), un prix de revente des parts en dessous du prix d’achat.

Enfin, le cycle d’exploitation des forêts est long. La durée minimum d’investissement recommandée est d’environ 10 à 15 ans.

Le groupement foncier forestier (GFF) et le groupement foncier d’investissement (GFI)

Il existe deux types de groupement forestier pour investir dans la forêt : le GFF (groupement foncier forestier) et le GFI (groupement forestier d’investissement).

Le GFI se distingue du GFF car iI offre une meilleure liquidité des parts, ne comporte pas de restriction en nombre d’investisseurs et en montant d’encours et le système d’achat/vente des parts est comparable à celui des SCPI (Société civile de placement immobilier). Ensuite, contrairement au GFF, en cas de faillite du groupement forestier, la responsabilité des associés du GFI est limitée à leur apport.

Le groupement forestier d’investissement présente, par ailleurs, l’avantage d’une meilleure diversification ; sur plusieurs territoires et dans plusieurs essences de bois. Le GFI a reçu l’agrément de l’autorité des marchés financiers (AMF) pour faire appel public à l’épargne.

Défiscalisation et groupement forestier : Les avantages fiscaux

RÉDUCTION D’IMPÔT SUR LE REVENU

Acquérir des parts de groupement foncier forestier ou de groupement foncier d’investissement permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. Il existe deux types de dispositifs, selon le type d’investissement effectué par le groupement :

– La loi DEFI : elle permet un réduction d’impôt sur le revenu égale à 18% du montant investi, dans la limite d’un investissement de 5 700 euros pour une personne seule et de 11 400 euros pour un couple. En contrepartie, il faut conserver les parts pendant 8 ans.

– La loi IR/PME : elle permet une réduction d’impôt de 18% du montant investi dans la limite de 50 000€ pour un célibataire et 100 000€ pour un couple. En contrepartie, il faut conserver les parts 5 ans et demi.

Jusqu’au 31/12/2022, la réduction d’impôt est exceptionnellement portée à 25 % du montant investi. Ce taux boosté pourrait retomber à 18 % en 2023

Groupement forestier et IFI : une EXONÉRATION PARTIELLE D’IMPÔT SUR LA FORTUNE IMMOBILIÈRE

Les parts de groupement forestier sont soumises à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), mais seulement à hauteur de 25% du patrimoine forestier, soit un abattement de 75% (en contrepartie d’une durée de blocage des parts). Dans certains cas, les parts échappent totalement à l’IFI.

EXONÉRATION PARTIELLE DE DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION

L’investissement dans un groupement forestier permet de bénéficier d’un abattement de 75% sur les droits de donation et de succession (en contrepartie d’une durée minimale de blocage des parts). C’est une solution particulièrement adaptée dans le cadre d’un projet de transmission de patrimoine.

Investissement forestier : quel rendement ?

Le rendement d’un investissement forestier varie généralement entre 1% et 3% par an.

Après un rendement de 2,3 % en 2020, le prix des forêts non bâties enregistre une deuxième année consécutive de hausse avec un rendement 2021 de + 2,8 %. Le prix moyen d’un hectare s’établit désormais à 4 410 euros/ha avec des prix variant de 700 euros/ha (+ 5,3 %) à 13 280 euros/ha (+ 5,6 %), selon les massifs forestiers.

Investissement groupement forestier rendement

Imposition du groupement forestier

La fiscalité des groupements forestiers varie selon l’origine des revenus.

Les revenus tirés de production forestière (vente de coupes de bois) entrent dans la catégorie des revenus agricoles.

Les revenus tirés de la chasse sont considérés comme des revenus fonciers et sont soumis au régime de droit commun.

Les revenus de trésorerie sont considérés comme des revenus financiers et sont soumis au régime de droit commun.

Achat de parts de groupement forestier : à qui s’adresser ?

Les parts de groupements forestier (GFF, GFI) sont proposées par des spécialistes comme les conseillers en gestion de patrimoine. L’investissement forestier soulève des questions d’ordre technique, financier et fiscal. Un spécialiste donnera un éclairage sur ces différents points et proposera le produit le plus adapté. Il est également possible de souscrire directement, en ligne, des parts de groupement forestier de France Valley.

Groupement forestier France Valley

France Valley est une Société de Gestion de Portefeuille indépendante agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. France Valley est la référence et le premier opérateur français des solutions d’investissement forestières.

quels sont Les frais du groupement forestier ?

Les GFF et GFI comportent des frais d’entrée ainsi que des frais de gestion annuels destinés à rémunérer le travail effectué par la société de gestion.