Quel est le vrai prix du pétrole ?

Article écrit le 02/01/2017

Prévoir le cours de pétrole est un exercice très périlleux. Géopolitique, spéculation, crises, peur de la pénurie sont autant de paramètres, parfois incontrolables, qui peuvent faire varier considérablement son prix. Pourtant, le pétrole a un « vrai  » prix.

Comment le prix du pétrole devrait-il être fixé  ?

Le prix du baril de pétrole devrait être le résultat de la confrontation de l’offre et de la demande

Selon l’Agence Internationale de l’Énergie :

Demande = 1 000 milliards de barils

Consommation prévue sur les 30 prochaines années :

En se basant sur 10 milliards d’habitants (alors que nous sommes aujourd’hui 7 milliards d’habitants), l’Agence Internationale de l’Énergie estime la consommation de pétrole dans les 30 prochaines années à 1 000 milliards de barils.

Offre = 3 000 milliards de barils

Réserves de pétrole connues à ce jour (en milliards de barils) :

Pour les réserves de pétrole recensées à ce jour, la quantité de pétrole qui peut être extraite et le prix d’extraction sont parfaitement connus  :

  • 1 000 milliards de barils : prix d’extraction moyen de 25 $ le baril (réserves situées dans des zones faciles à exploiter comme le proche Orient et l’Afrique du Nord)
  • 1 000 milliards de barils : prix d’extraction moyen entre 10 $ et 70  $ le baril
  • 1 000  milliards de barils : prix d’extraction moyen de entre 40 $ à 100 $ le baril (réserves siutées dans des zone difficiles à exploiter comme les mers profondes et très profondes, l’Arctique)

 

Les réserves de pétroles prises en compte sont sous-estimées car elles ne tiennent pas compte des réserves qui n’ont pas encore été découvertes, ni des autres sources comme le schiste, le gaz et le charbon.

Le vrai prix du pétrole

Pas de pénurie de pétrole :
entre 83 et 213 années de réserves

L’Agence International de l’Énergie estime que :

  • si la consommation mondiale de pétrole augmente de 2% par an, alors les réseves actuelles permettent de tenir encore 83 ans
  • si la consommation mondiale de pétrole reste sur le même rythme qu’aujourd’hui (soit 90 millions de barils par jour), alors les réserves actuelles permettent de tenir 213 ans

Vrai prix du pétrole = environ 50$ le baril

Pas de pénurie : le vrai prix du pétrole devrait donc être proche du prix d’extraction moyen, soit 50$ le baril, si l’on se base sur le prix d’extraction du pétrole issu des réserves connues à ce jour.

Mais …

La spéculation et la volatilité sur le cours du pétrole font varier considérablement les prix. Cela rend difficile les prévisions. 

Évolution du cours du pétrole (Brent)

L’histoire de l’Oracle du prétole

Prévoir le cours du pétrole est un exercice très périlleux. L’histoire d’Arjun Murti, surnommé « l’oracle du pétrole », en est le parfait symbole. Analyste chez Goldman Sachs dans les années 2000, il pronostique un doublement du cours du pétrole au-delà de 100$ le baril, alors que tous ses congénaires prévoient une baisse du cours. Ses prévisions se réalisent et il devient alors une star, l’expert incontournable du marché pétrolier. En 2008, alors que le prix du baril a dépassé les 100$, il n’hésite pas à prédire un baril à 200$ à horizon 2 ans maximum. Mais « le gourou du pétrole » fait fausse route. Il n’anticipe pas l’impact de la crise économique et financière, de l’essor du gaz de schiste américain, et de l’éclatement de l’OPEP. Six mois après sa prévision à 200$, le baril tombe à 40$… C’est le début de la fin d’un mythe…

Toute l’actualité utile pour votre patrimoine