Marine Le Pen

Le point sur le programme économique de Marine Le Pen et les mesures qui impactent votre patrimoine

Article écrit le 24/03/2017  – Dernière mise à jour le 24/04/2017

Marine Le Pen est qualifiée pour le second tour de l’élection présidentielle. Fiscalité, retraite, impôts, ISF, taxes, flat tax : le point sur les mesures qui impactent votre patrimoine. Quels seraient les effets du programme économique Marine Le Pen, la candidate du Front National ?

ISF

Marine Le Pen pense que la suppression de l’ISF n’est pas une priorité, compte tenu notamment de la situation sociale en France.

Prélèvement de l’impôt à la source

La candidate souhaite annuler la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source, qualifiant la réforme « d’usine à gaz » et estimant qu’elle transfère une partie de la tâche du fisc aux entreprises et qu’elle porte atteinte à la vie privée des salariés.

Impôt sur le revenu

Partant du principe que les recettes de l’impôt sur le revenu ont explosé depuis 2012, pesant lourdement sur la classe moyenne, Marine Le Pen souhaite baisser l’impôt sur le revenu de 10% sur les 3 premières tranches.

Elle prévoit également de réhausser progressivement le plafond du quotient familial et de rétablir la demi-part des veuves et des veufs.

Fiscalité du capital

Aujourd’hui les revenus du capital sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu (comme les revenus du travail). Alors que d’autres candidats proposent de revenir à une taxation forfaitaire de 30% (appelée « flat tax »), Marine Le Pen n’y est pas favorable. Elle juge la « flat tax » injuste pour les petits épargnants. De plus, elle estime que la baisse de l’impôt sur le revenu permettra d’alléger la fiscalité pour ces derniers.

La candidate du Front National s’engage à ne pas toucher à la fiscalité de l’assurance vie.

Afin de fluidifier la transmission des entreprises, elle souhaite une exonération totale des plus-values de cession des actions et parts sociales des PME-PMI au bout de sept ans.

Droits de donation

La candidate souhaite favoriser la solidarité inter-générationnelle en facilitant la transmission du patrimoine entre générations. Pour ce faire elle propose que chaque parent puisse transmettre sans taxation 100 000 € à chaque enfant tous les cinq ans (au lieu de quinze ans actuellement) et d’augmenter le plafond des donations sans taxation aux petits-enfants à 50 000 €, tous les cinq ans.

Social

Elle prévoit de rétablir les allocations familiales au même niveau pour tous les ménages.

Marine Le Pen propose une « prime de pouvoir d’achat » de près de 80 € par mois pour les français qui gagnent moins de 1 500 € nets par mois. Elle sera financée par une « contribution sociale » de 3% sur les importations.

Retraite

Marine Le Pen souhaite baisser l’âge légal de départ en retraite à 60 ans, contre 62 ans aujourd’hui.

Les retraités dont la pension de retraite ne dépasse pas 1 500 € mensuels bénéficierons également de la « prime de pouvoir d’achat » .

Toute l’actualité utile pour votre patrimoine

Toute l’actualité utile pour votre patrimoine