Réunification Corée du Nord et Corée du Sud

Réunification de la Corée : pourquoi personne n’en veut à part le peuple coréen ?

Article écrit le 05/06/2017

Le monde parle de la réunification de la Corée du Nord et de la Corée du Sud, mais qui la veut vraiment ?

1- Une situation géographique qui attise la convoitise de ses voisins depuis longtemps

Carte Corée Nord Sud Chine Russie Japon

La Chine

La Chine la considère comme une porte vers son empire et exerce une forte influence depuis le 1er siècle avant J.C.

La Russie

La Russie la considère comme un accès maritime quand la Sibérie gèle.

Le Japon

Le Japon la considère comme une porte vers le continent et l’a envahie deux fois (1592 – 98 et 1910 – 45).

2- Une identité coréenne forte malgré l’influence chinoise

Sous l’influence de la dynastie chinoise Tang, la Corée s’unifie en 668 et intègre en partie l’écriture, les techniques agricoles et l’organisation judiciaire chinoises.

Néanmoins, au fil des siècles, elle a développé une identité coréenne originale avec une langue, une culture, un peuple (le plus homogène du monde : 99% de la population fait partie de l’ethnie coréenne) et la religion chrétienne est la première religion du pays devant le boudhisme.

3- explosion économique au Sud – Misère et tyrannie au Nord

La partition de la Corée sur le 38ième parallèle (accord de Yalta de 1945) a abouti à la séparation Corée du Sud – Corée du Nord sur fond de guerre froide, et à une guerre civile (1950 – 53) qui a fait 1,4 millions de morts.

Corée du sud

Au Sud

La Corée du Sud a alors développé son économie : taux de croissance de 9% par an entre 1955 et 1990.

Un mix entre la création de grands conglomérats (Hyundai, Samsung, Daewoo …), l’orgueil national et la fidélité à l’entreprise.

Elle a d’abord promu les exportations (années 60), puis a développé une volonté d’être à la pointe de la technologie (années 80).

La Corée du Sud est aujourd’hui la 9ième économie mondiale et le 6ième exportateur mondial.

Corée du Nord

Au Nord

La Corée du Nord tombe sous le joug d’une dynastie communiste et fonctionne selon une logique totalitaire.

Après la dislocation de l’URSS et une série de catastrophes naturelles, elle subit une famine faisant des millions de morts. Kim Jong-Il adopte alors la politique du Songun ou « l’armée d’abord » afin de renforcer le pays et le gouvernement.

Le pays est le plus militarisé au monde en ce qui concerne la proportion de la population engagée dans les forces armées et a l’un des plus bas niveaux de droits de l’homme au monde.

4- Un peuple qui veut se réunifier mais aucun des grands pays n’est d’accord

Le monde parle de réunification des Corées, mais qui la veut vraiment ?

Une Corée réunifiée donnerait naissance à un pays 75 millions d’habitants et aurait en effet toutes les chances de devenir l’une des premières puissances économiques mondiales.

Le Japon ne veut pas d’un concurrent économique de 75 millions d’habitants.

Les USA perdent une justification de leur présence maritime en Asie.

La Chine voit un de ses voisins réunifié et allié des USA.

La Russie perd un allié avec la disparition de la Corée du Nord.

Néanmois …

Même si la Corée parvient à se réunifier et créer un pays de 75 millions d’habitants, le taux de fécondité est de seulement 1,25 enfant par femme et ne permet pas de renouveler la population : à ce rythme, le dernier coréen naitra en 2621

À lire aussi …

Toute l’actualité utile pour votre patrimoine